Le cours de l’or en 2019

0

Cours de l’or en 2019

Comme les PIB et les PNB, l’or est aussi un indicateur de développement économique d’un pays. Si le cours est en baisse, c’est un signe de bon augure et s’il est en hausse progressive, la menace de crise économique est quasiment imminente pour les prochaines années à venir. Mais le cours de l’or en 2019 nous annonce une probabilité de récession dès 2020 ou 2021. Le point en quelques lignes. 

Voici quelques chiffres !

Face à l’hostilité de la politique commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, l’or en 2019 connaît une hausse de quelques pourcentages mais qui affectent déjà les banques centrales du monde entier. Aussi, avant d’investir, il est essentiel d’estimer ses bijoux en or. En somme, si en 2017, le marché de l’or se portait bien et que les rendements en 10 ans oscillaient entre 0,2 à 0,7%, il est maintenant à 0,45% environs. Ce chiffre assez critique indique concrètement la réalité des choses et qui annoncent une chute importante des rendements réels américains.  Par conséquent, la politique monétaire va se présenter sous un tout autre aspect et s’accompagnera d’un retrait des actifs en dollars américain. Il faut alors prévoir une hausse considérable du prix de l’or soit jusqu’à 1400 $ l’once pour l’année 2019. Selon des sources sûres, les chiffres parlent d’eux-mêmes, ABN amro annonce l’instabilité du dollar américain qui s’explique par une hausse de 1346 $ l’once en février 2019. En principe, lorsque l’or ne génère aucun rendement, les taux d’intérêt seront revus à la baisse et le coût d’opportunité se montrera d’autant plus dégressif. Mais contrairement au pays développé, les pays à faible monnaie jouissent d’une bonne protection contre la dévaluation monétaire. 

Une récession économique : quels en sont les conséquences

En tenant compte de l’évolution régressive du marché de l’or, le dollar américain sera mis à rude épreuve mais cela pourrait aussi annoncer le début d’une récession économique. On peut alors s’attendre à des instabilités monétaires, une réduction importante des taux d’intérêt et en conséquent une volatilité des marchés. Mais un tel changement pourrait aussi avoir des répercussions sur les perspectives économiques et entrainera inévitablement un recul de bénéfice. Cela impactera directement la vie de tous les citoyens américains qui va s’endurcir à cause des chômages. Rappelons qu’à une certaine époque où la récession frappait le Canada, le pays a perdu plus de 400000 emplois même s’il a pris rapidement les devants. Pour l’instant, cette récession est uniquement d’ordre structurel mais qui s’accompagnera ensuite d’une implosion de dettes et d’actifs. Aussi, ce sera le début d’une nouvelle crise économique mondiale soit une dette de 240 000 milliards $. Et comme dans toutes les crises, il existe toujours des déclencheurs qui peuvent provenir de n’importe où comme la faillite de la banque de Deutsche Bank, la panique des banques centrales ou bien la FED avec son taux d’intérêt progressivement en baisse. Si le conflit chino-américain a provoqué la chute de la monnaie chinoise, on doit aussi prévoir la déperdition du dollar américain pour l’année à venir. 

L’achat de l’or, un bon actif de couverture

Pour se protéger d’une implosion de marché d’endettement, la part de l’or est aussi bien importante pour les particuliers et les banques. En somme, on ne doit pas le considérer comme un objet d’investissement mais plutôt comme un actif de couverture qui permettra de protéger votre patrimoine. En somme, si les banques en achètent c’est pour se prémunir d’une dépréciation monétaire grâce à la diversification des réserves de change. L’or étant convoitée pour la bijouterie, il est intéressant en 2019 d’investir entre 10 à 15% afin de préserver votre richesse. L’or constitue alors une mesure protectrice que l’on considérera en dernier recours car il maintient toujours sa propre valeur contrairement aux monnaies réelles. Si le dollar est en baisse, l’or quant à lui continuera à augmenter et restera toujours stable. Il jouera alors plusieurs rôles en tant que refuge mais aussi d’outil de diversification. Bref, lorsqu’on investit dans de l’or physique, il convient toujours de garder un œil sur l’évolution du marché et faire une prévision des années à venir. Le marché de la demande connaîtra forcément une hausse face à cette menace de récession avec un taux largement attractif qui protégera le monde d’un surendettement. 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here